Star Wars épisode VII


bitmoji-319982277.pngVous n’avez pas été sans remarquer qu’un nouvel épisode de Star Wars était sorti récemment. Sauf si, évidemment, vous habitez sur Tatoïne… ah non, vous êtes désintégrés depuis longtemps, très longtemps.

Toujours est-il que, après la prélogie catastrophique à laquelle nous avions eu droit, nombreux nous étions à attendre un épisode digne de ce nom. Nous y avons eu droit, un Star Wars 2.0 plutôt réussie et qui offre de belles promesses pour la suite, même si les acteurs n’ont pas tous le charisme que nous attendions.

Pourquoi étions-nous si nombreux à l’attendre?bitmoji-940430591.png

 

Car les épisodes précédents ont baigné notre enfance, nos rêves, nos fantasmes pour certains.

Parce que depuis notre enfance, nous sommes devenus parents et souhaitons partager ce moment avec nos enfants.

Car nos yeux s’humidifient, nos poils se dressent quand retentie la musique sur l’apparition de l’espace étoilé, et du mot STAR WARS. Un peu comme lorsque nous sentons de la colle Cleopatra et qu’elle nous rappelle la maternelle.

Et aussi, à cause des déceptions précédentes, un peu comme un premier véritable Amour qui serait revenu siliconé et sans humanité autre que notre porte monnaie.

Bon, il faut se l’avouer, le porte-monnaie… tonton Mickey louche dessus. Car oui, désormais Disney est aux commandes et non plus Lucas. Cela promettait le meilleur comme le pire… ah non, nous l’avions déjà eu. Et le porte-monnaie, il faut se rappeler que G.Lucas a été le premier a faire de la vente de produits dérivés avec le film « Star Wars: A New Hope » car la Fox ne croyait pas du tout au projet, et afin d’avoir le financement du film, Lucas a préféré ne toucher aucun salaire, et n’être payé que sur les produits dérivés. La Fox a accepté en se gaussant du ridicule de l’idée.

Alors Lego StarWars, peluches StarWars, Leclerc StarWars, Slips, chaussettes, pyjama… StarWars, livres, cahiers, stylos…. Tout! Je pense que nous avons tout eu. (J’ai des chaussettes, …. même pas honte!)

Et les teasers, trailers en tout sens pour nous faire patienter, si nous pouvons dire. Et les théories les plus folles du Net.

Puis, il est sorti. Nous passerons sur le succès au box-office du film, à 14€ la place en 3D iMax, aucune difficulté à revenir sur l’investissement. Personnellement, j’ai dépensé 17€ pour le voir en 2D à 3. Car il y a des ‘petites’ salles de qualités et pas uniquement des multiplex sans âme. (Savez-vous que dans un multiplex, il y a une seule pièce d’ou sont gérées toutes les projections numériques?)

Et après? Le prochain dans deux ans, et bientôt des séries, des spins offs, la jeunesse de Han Solo… donc c’est loin d’être terminé, mais je pense sincèrement qu’ils vont user et faire perdre son âme à l’oeuvre de départ.

bitmoji216330653.png

Perdre son âme? Un bien grand mot?

Star Wars a plusieurs degrés de lecture.

Un space opera, une inspiration de Kurosawa et plus particulièrement de “La forteresse cachée”, de Flash Gordon, de la Seconde Guerre mondiale, et de nombreuses autres choses qui en font une aventure épique.

Mais il y a un second degré de lecture, qui est la compilation des différentes philosophies, croyances et que G.Lucas a nommé la Force. Inspiré grandement des samouraïs (ah tiens encore Kurosawa).

La Force: Pas de Dieu, uniquement un équilibre entre le côté lumineux et le côté obscur. Sivous êtes dotés de la “Force”, vous êtes un Jedi ou un Sith. Bon, pour être gris, il ne faut pas être doté de la Force, là vous avez le droit de faire ce que vous voulez. Comme lors d’une récente discussion, le résumé est simple:

Du côté obscur, il y a toujours plus mauvais, du côté lumineux, il n y a jamais de meilleur. Le choix à faire: Sombrer à la facilité (de la colère) ou la difficulté quotidienne (d’être bon).

N’est-ce pas une des bases récurrentes de nombreuses philosophies et croyances?

Du coup, tout le monde s’y retrouve, et rien d’étonnant donc à ce que le personnage préféré soit, le méchant “Darth Vader” ou le bad boy “Han Solo” (qui est gris lui). Du moins dans la première trilogie.

Pour la prélogie, je ne pense pas qu’il y ait eu la moindre identification du public.

Pour le nouvel épisode, les garçons sont tombés tous amoureux de Rey, et ça tombe bien, les filles pourront s’y identifier. Le méchant n’a pas encore assez de carrure pour remporter les voix du public pour le moment. D’autant qu’il nous a brisé le coeur, il a écouté son psy à la lettre. Mais c’était nécessaire pour le PLAN. Chut.
bitmoji-1001396376.png

Alors? Il est comment ce film?

Il est très bien. Pas exceptionnel, mais très bien. C’est Star Wars 2.0. Un nouveau départ. Nos rêves d’enfants se sont éveillés. Mais il ne vaudra jamais nos souvenirs. Comme le premier Amour, quand nous le revoyons, nous avons un pincement au coeur, mais nous sommes toujours déçus.

Comme les précédents épisodes, pas de sang (le premier qui saigne avec un laser, il me fait signe.), une violence moindre que la vie quotidienne, et pas de quoi faire de cauchemar, car il n’y a ni JarJar, ni les Ewoks.

Lors de la séance ou je suis allé, il y avait un centre aéré de 6 ans grand maximum, mon garçon du même âge a adoré (il levait les bras au ciel, faisait des “Whouaaaaa”), et ma fille de 10 ans, plus sensible, n’a pas eu peur, juste des ‘qu’est-ce qu’elle est belle hein papa?!” et “Mais pourquoi il meurt oh non!”.

Donc aucun ne cauchemarde, cela fait moins peur que les informations, la vie quotidienne, et les histoires de grands méchants loups et autres. C’est moins dangereux qu’une cartouche de fusil. (message perso)

D’ailleurs, à propos de cartouche, une des grandes nouveautés, les Stormtroopers ont appris à tirer juste, enfin un peu mieux. Par contre, niveau infrastructure, les architectes créés les bâtiments avec toujours les mêmes failles de sécurité. Peut-être un hommage à Microsoft.

Si vous avez aimé la trilogie, si vous connaissez l’univers StarWars, si vous aimez les films d’aventure, si vous avez des enfants qui répondent à ces “symptômes”, allez-y.

Si vous avez aimé la prélogie et pas la trilogie… voyez un médecin rapidement afin de stopper les acides ou l’herbe qui fait rire.

Si vous ne connaissez rien à StarWars et que vous passez le temps à le critiquer sans savoir de quoi vous parlez comme bien souvent, allez le voir, ou taisez-vous. Mieux vaut taire son ignorance que paraître ridicule. Pour rappel, ce n’est qu’un film, qu’une histoire familiale.

Si vous aimez Downton Abbey, moi aussi j’ai beaucoup pleuré sur la saison finale.

Si vous en avez marre du marchandasing autour de StarWars: moi aussi. Mais rien ne vous oblige à acheter, rien ne vous oblige à regarder les publicités, rien ne vous oblige à regarder “Dance avec les Stars”, “The Voice”, et autres âneries télévisuelles, à courir faire les soldes pour avoir un Guess, ou autres âneries “vues à la télé”, rien, non rien ne vous oblige à entrer dans un moule, vous paraîtrez tarte!

Si vous pensez que cela coupe de la vie réelle, et bien tant mieux si elle vous plaît! Certains vont dans des hôtels 5 étoiles pour une nuit sans en avoir les moyens pour rêver être quelqu’un d’autre, d’autres vont rêver par les lectures, films, musiques, se nourrir de rêves pour vivre et s’enrichir l’esprit, et des sortirs du moule et de l’ignorance par la culture. Se cultiver , c’est lutter contre les préjugés et devenir tolérant.

Donc, faites ce que vous voulez, ne vous laissez pas dicter vos désirs par des esprits étriqués.

bitmoji2139677192.png

Et vous? Vous en pensez quoi?

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s