Savoir dire « Non »!


Un petit mot difficile à prononcer dans notre monde de séductions, ou le flou, le silence, font plus souvent office de refus.

Il faut prendre l’habitude, un peu chaque jour de dire un « Non« , un « non » modeste et définitif, pour palier à ce reflex manquant, à notre manque de courage pour prononcer les grands « NON« , avant de se retrouver au pied du mur.

Dire « Oui » sans y penser, ça peut rendre malade. Burn Out, dépression, … c’est souvent le résultat de ne pas avoir su dire « non ». « Non, je n’ai pas les documents nécessaires.« , « Non, je n’ai pas le temps de le faire« , « Non je n’en suis pas capable.« .

Le problème de ne pas savoir dire « Non« , c’est qu’on finit par dire « Non » aux gens que l’on aime le plus parce que l’on sait que eux, ils ne vont pas nous mettre la pression, et ne nous le reprocherons pas.

Donc, ceux que l’on voit le plus, sont ceux que l’on aime le moins, et ceux que l’on voit le moins sont ceux que l’on aime le plus.

Il suffit d’un « Non » manquant pour qu’une cascade catastrophique de « Oui » entraine tout le monde loin, très loin des rivages de la rationalité.

Le « Non » manquant de l’illusion collective.

Prenons la modification de fonctionnement d’un service dans une entreprise. Si personne n’est là pour dire « Non non non non,  ca ne m’a pas l’air très rentable.« , « Non non non non, ce n’est pas comme ça que cela fonctionne dans la réalité. » et bien il est vite trop tard, car le « Oui » de trop fera que le projet tournera mal. Car nous sommes dans un monde ou l’on n’ose plus dire « Non« .

Une fois le « Oui » de trop parti, on maintient le cap coute que coute. Car revenir en arrière couterait trop cher en argent, en image, en énergie psychique.

Imaginer un grand « Non » que personne n’a envie d’entendre. « Ce projet n’a pas les moyens de ce qu’il doit faire.« 

Mener une action sans personne pour dire « Non« , entraine systématiquement une catastrophe. Le « Non » demande de l’énergie. Le « Non » est un investissement, mais un investissement qui peut rapporter gros et éviter un fiasco.

La valeur du « Non« , on la découvre quand on la paie.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s