Archives pour la catégorie Métro

Tout ce qui se passe dans la vie civile

Savoir dire « Non »!


Un petit mot difficile à prononcer dans notre monde de séductions, ou le flou, le silence, font plus souvent office de refus.

Il faut prendre l’habitude, un peu chaque jour de dire un « Non« , un « non » modeste et définitif, pour palier à ce reflex manquant, à notre manque de courage pour prononcer les grands « NON« , avant de se retrouver au pied du mur.

Dire « Oui » sans y penser, ça peut rendre malade. Burn Out, dépression, … c’est souvent le résultat de ne pas avoir su dire « non ». « Non, je n’ai pas les documents nécessaires.« , « Non, je n’ai pas le temps de le faire« , « Non je n’en suis pas capable.« .

Le problème de ne pas savoir dire « Non« , c’est qu’on finit par dire « Non » aux gens que l’on aime le plus parce que l’on sait que eux, ils ne vont pas nous mettre la pression, et ne nous le reprocherons pas.

Donc, ceux que l’on voit le plus, sont ceux que l’on aime le moins, et ceux que l’on voit le moins sont ceux que l’on aime le plus.

Il suffit d’un « Non » manquant pour qu’une cascade catastrophique de « Oui » entraine tout le monde loin, très loin des rivages de la rationalité.

Le « Non » manquant de l’illusion collective.

Prenons la modification de fonctionnement d’un service dans une entreprise. Si personne n’est là pour dire « Non non non non,  ca ne m’a pas l’air très rentable.« , « Non non non non, ce n’est pas comme ça que cela fonctionne dans la réalité. » et bien il est vite trop tard, car le « Oui » de trop fera que le projet tournera mal. Car nous sommes dans un monde ou l’on n’ose plus dire « Non« .

Une fois le « Oui » de trop parti, on maintient le cap coute que coute. Car revenir en arrière couterait trop cher en argent, en image, en énergie psychique.

Imaginer un grand « Non » que personne n’a envie d’entendre. « Ce projet n’a pas les moyens de ce qu’il doit faire.« 

Mener une action sans personne pour dire « Non« , entraine systématiquement une catastrophe. Le « Non » demande de l’énergie. Le « Non » est un investissement, mais un investissement qui peut rapporter gros et éviter un fiasco.

La valeur du « Non« , on la découvre quand on la paie.

Tous/Toutes les mêmes?


Il y a peu, je vous entretenais de l’égalité des sexes. Je vous faisais part que prônant l’égalité comme quelque chose de normal, beaucoup de femmes, sous couvert d’égalité, entretenaient une relation ambiguë en éduquant les garçons en mâle dominant… le contraire de ce qu’elles souhaitent à priori dans leurs idées, sans doute pas dans leurs recherches sentimentales… c’est autre chose.

Mais j’irais bien plus loin sur l’inégalité entretenue, et je pense que si elle parait plus masqué, elle n’en est que plus grave car elle pourrait s’apparenter à de la prostitution.

Lire la suite

L égalité des sexes


L’égalité des sexes n’est pas un combat, c’est quelque chose de normal.

Je ne milite pas pour, ni contre, je le pose comme une évidence. Je suis même plutôt interloqué que des femmes se battent pour « l’égalité des sexes » comme si c’était un du.

Mais non, ce n’est pas un du, c’est quelque chose de normal.

Une personne A ne réclame pas à une personne B quelque chose … sauf si cette personne B a le pouvoir de l’accorder… auquel cas, A reconnaît que B a plus de pouvoir. CQFD

Lire la suite

La tendances des prénoms 2015


0420Alors que la société débat sur la laïcité, sur le fait de ne pas afficher sa religion, il y a tout de même une chose qui me fait sourire… les prénoms tendances pour les enfants.

Prénoms 2015 : le top 20 pour filles et garçons

Prénoms 2015 pour filles : Emma, Lola, Chloé, Inès, Léa, Manon, Jade, Louise, Léna, Lina, Zoé, Lilou, Camille, Sarah, Eva, Alice, Maëlys, Louna, Romane, Juliette.

Prénoms 2015 pour garçons : Nathan, Lucas, Léo, Gabriel, Timéo, Enzo, Louis, Raphaël, Arthur, Hugo, Jules, Ethan, Adam, Nolan, Tom, Noah, Théo, Sacha, Maël, Mathis.

Il est clair qu’il y a un net retour aux prénoms anciens et/ou bibliques (certains communs à différentes religions). Une sorte de retour vers des racines en période de crise?

Votre budget?


Si dans un article précédent sur les salaires j’avais mis des grilles de budgets, ce fameux budget n’était pas réellement le sujet principal.

Sur un site américain, c’est important de le préciser car tout n’a pas le même coût, Pete propose une répartition du budget.

Dépense Pete the Planner Commentaire
Logement: crédit immo + charges + assurance 25% RAS
Transport: voiture + entretien + assurance + carburant + autoroutes

Bus/Velib/Train…

15% Sérieux les américains dépensent trop pour leur voiture
Nourriture & restaurant 12%
Economies 10%
Electricité, eau, Internet, téléphone 10%
Donations charitables 5%
Habillement 5%
Divertissement 5%
Médical 5%
Vacances cadeaux 5%
Divers 3%
Garde d’enfants (nounou), cantines, activités enfants 0% Pete… les enfants, il ne connait pas
Impots : Impôt sur le revenu, taxes locales 0% Il ne paye pas d’impôts Pete the planner ?

 

Demain, vous pouvez être salarié et SDF


Ce matin, sur France Inter, j’écoutais durant mes ablations (vous saurez tout de moi 😀 ), un petit billet sur l’Association Droit au Logement.

Dans ce reportage, il y avait Nadia, qui suite à une séparation, était sans domicile. La garde de son enfant ayant été donné, du coup, à son ex-compagnon, elle ne voulait pas « abuser » de ses amis et de sa famille, dont une sœur médecin.

La fierté avant tout, l’envie de se battre, de rester debout. Je suis admiratif, car rien que la privation de son enfant abattrait beaucoup d’entre nous, sans compter la fin d’une histoire d’Amour. Lire la suite